crash and spyro legacy

bienvenue sur le forum de crash and spyro legacy
 
AccueilPortailFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La saga Devil May Cry

Aller en bas 
AuteurMessage
Mega-Rems
rédacteur
rédacteur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: La saga Devil May Cry   Mer 21 Mai - 22:43

Vous connaissez surement Capcom, le créateur de la célèbre série des Résident Evil ? Lorsqu'ils ont commencé à créer le 4ème opus, ils se sont rendu compté que tout allait de travers, mais, au lieu de supprimer le travail qu'ils ont fait, ils créaient une nouvelle série que vous connaissez peut être : la série Devil May Cry.

DMC est un beat them all qui est pas mal apprécié, il y a actuellement : 4 épisode (dont le dernier est sorti en Février dernier sur PS3 et 360, la version PC est actuellement en développement), une édition spéciale pour le 3, une série télé de 12 épisodes et une rumeur dit qu'il y aurait un film en préparation. DMC a une ambiance plutôt gothique et a comme héros le personnage le plus stylé du jeu vidéo selon certains magazines : Dante. Un des atouts de la série, c'est qu'on peut mélanger arme à feu et arme blanche, il y a une touche par attque, en faîtes tout est une question de timming, donc la joabilité de la série est vraiment excellente. Par contre, les histoires en général sont bof-bof mais ils ont des passages assez marquantes (surtout dans le 1 et dans le 3, mais pas dans le 2). La série a surtout un certain mode de difficulté assez connue, certains, le déteste, d'autre l'adore, c'est le mode le plus chiant de la série : le mode Dante Must Die ! (Dante doit mourir en français).

L'histoire globale :
Il y a 2000 ans, un démon est né au fond d'une grotte et au fil des années, il est devenu de plus en plus puissant, au bout d'un moments, il était tellement puissant qu'il se proclama roi du monde inférieur. Il essaya de conquérir le monde des humains. Mais un autre démon, Sparda, se rebella et affronta le prince des ténèbres (Mundus) avec son épée qui portait son nom (et ses pouvoirs sont dans son épée). Il gagna puis il dut fermé le portail entre le monde des humains et celui des démons, pour ça, il dut sacrifié son sang de démon, c'est à dire sacrifié ses pouvoirs, mais comme ils étaient dans son épée, la Sparda resta dans le monde des démons. (Sparda a aussi utiliser d'autre objets et a dut sacrifié d'autre choses, mais pour le savoir... jouer !)
Sparda combattit quand même ses démons jusqu'à sa mort. Mais avant de mourir, il tomba amoureux d'une humaine (ha, écrire ça me fait penser à des passages de DM4 qui m'ont touché) et eut 2 jumeaux avec elle : Vergil et Dante. Adulte, Dante ouvrit une agence, le Devil May Cry (en français ça veut dire "Le démon peut pleurer", si vous voulez sacoir pourquoi il l'a appelé comme ça, faut jouer au 3 et finir le jeu). Le Devil May Cry est une boîte de chasseur de démon. Mais à chaque épisode, Dante devra affronter des démons qui ont tous, ou presque, un rapport avec son père...

DM1 -) Dante va sur l'île Mallet, accompagné d'une mystérieuse femme, Trish, qui ressemble beaucoup à la mère de Dante, pour affronter Mundus, qui a selon lui tué sa mère et son frère.
1er épisode de la série, surement celui le plus apprécié. DMC 1 a une ambiance unique de survival-horreur qui a beaucoup plus aux fans. On accomplie des missions dans le château de l'île Mallet ainsi que ses alentours. Les ennemies, eux, sont très bons et certains donnent beaucoup de fil à retordre (comme les Shadows, des spectres qui n'ont pas de formes et qui se mettent généralement en chien et qui peuvent nous tuer très très vite). Les boss sont aussi très bons, par contre, contrairement au 2, on les bats 3 fois dans le jeu, mais à chaque rencontre, ils sont plus fort et plus chiant. Dante peut se transformer en démon aussi (Devil Trigger), mis c'est limiter. En finissant le jeu en difficile, on peut débloquer le mode "Legendary Dark Night" où l'on contrôle Sparda (même si c'est presque une tenue). Il y a un point faible par contre que je n'ai pas trop aimé par contre, même si beaucoup de joueurs s'en foutent, (le truc que les joueurs n'ont pas aimé c'est que les versions japonaises et américaines sont assez rapides mais pas la version européenne) c'est que sur 5 armes blanches (il y a Force Edge, l'épée de base, Alastor, l'épée de foudre, Ifrit, des grandelets de feu, Sparda, qui est comme Force Edge mais qui a de grand pouvoirs pendant un combat, et Yamato, un sabre que l'on a seulement en mode "Legendary Dark Night"), il y a 4 armes qui ont les même mouvements, sauf Alastor qui a des mouvements en plus, et encore, Yamato est une Alastor bis. Donc j'ai un peu trouvé que c'était du foutage de gueule sur ce coté là.


DMC2 -) Dans un musé, une femme, Lucia, récupère une pièce et attend Dante. Lorsqu'il arrive, elle lance un couteau sur une carte et lui dit "A la prochaine, fils de Sparda" puis elle part. Dante alla sur l'endroit indiqué sur la carte, à Vie de Marli, qui se situe sur une île où il rencontre Matier (la mère de Lucia) qui lui raconte qu'une fois, elle a combattu avec Sparda qui l'aidait à battre Argosax, une puissant démon qui semait la pagaille sur l'île. Matier et Lucia l'on appelait pour vaincre Arius, un démon de l'île qui possède une grande industrie international, qui a pour but de retrouver les Arcanas, de puissants artefacts pour récupérer les pouvoirs d'Argosax. Tandis que Dante va battre Arius, Lucia part rechercher les Arcanas.
DMC2 est le vilain petit canard de la série, il n'a pas été très aimé. Les nouveauté de cette épisode : on peut tirer dans 2 direction, il y a une touche spéciale pour l'esquive, quand on meurt, on peut reprendre la partie là où on est mort (avant on été obligé de reprendre un peu avant, par contre faut des sphères jaunes), le Devil Trigger a été retravailler et est beaucoup mieux que dans le 1, et on peut jouer avec Lucia grâce au 2eme disque. Il y aussi le mode "Palais sanglant" où l'on peut récupérer des orbes rouges, il est composé de 9999 niveaux, à la fin de chaque niveau, on peut passait de 1,10 ou 100 niveaux. En finissant le mode difficile, on peut aussi jouer avec Trish, la DMC's girl de DMC1. Il y a aussi des tenues. Si DMC2, n'as pas été très apprécié, c'est parce que : Dante a perdu sa classe, maintenant, il parle pas et il fait zombie, en plus, il fait un peu "double face" avec sa pièce. Lucia, elle, n'apporte rien au gameplay et elle n'est pas très charismatique. L'histoire est baclé de chez baclé, des fois, on fait des niveaux mais on sait pas ce qu'on fou là. Et enfin, l'univers a changé : par exemple, on est la plupart du temps dans une ville et il y a des ennemies comme des hélicoptères et des chars possédé et c'est assez pourrie.

DMC3 -) DMC3 se passe avant le 1. Alors que Dante ouvre son agence (mais il a pas encore trouvé de nom) et se mets du coté du bien, Vergil, son frère jumeau, va au contraire avoir des tendances pour le mal. Avec un homme qui a tué sa femme pour devenir un démon, Arkham, il va réveillé le Temen-Ni-Gru, la tour qui sert de portail entre le monde des humains et celui des démons. Mais tout les 2 semble aussi intéressé par l'amulette de Dante, qui est en 2 partie et Vergil a la 2eme partie. Dante va aussi rencontrer Mary (Lady), la fille d'Arkham venu se venger de sa mère.
DMC3 est le retour au source qu'on attendait. On retrouve le style et l'ambiance du 1 (mais l'ambiance du 1 est quand même meilleure). Il y a le retour des tenues qui sont largement meilleure que dans DMC2, on retrouve aussi Sparda qui est à nouveau joable. Les ennemies ont tous une certaines techniques pour les tué et les boss ont beaucoup été travailler. DMC3 est aussi le DMC le plus dur de la série, et, pas de chance, on retrouve le même système de mort que dans le 1. En faîtes, la grande nouveauté du 3, c'est que comme Dante a un peu trop de mouvements (et j'ai oublié de dire un truc pour DMC2 : toutes les armes ont les même coups, ce qui les différentie, c'est le poids, leurs lames... ect), il a plusieurs styles de combat (mais on est obligé de trouver une statue divine pour changer de style, ou faut le faire vant de commencer une mission), il y a : Trikster, un style d'esquive, SwordMaster, un style spéciale pour les armes blanches, Gunslinger, un style spéciale pour les armes à feu et RoyalGuard, un style défensive où l'on récupère de l'adrénaline en bloquant les attaques ennemis puis on utilise cette énergie pour tué ses ennemis. Ces styles là peuvent être amélioré, il y a 3 niveau. 2 style seront ajouté plus tard mais on ne peut pas les amélioré et on doit utilisé notre jauge de Devil Trigger pour les utiliser. Il y a : Quisliver, un style qui permet d'arrêter le temps et DoppelGanger, qui permet d'utiliser son ombre en Devil Trigger. Il y a un dernier style qu'on peut utiliser pendant un seul combat, c'est le style des jumeau, où l'on peut contrôler Dante et Vergil en même temps. En parlant de lui, on peut jouer avec lui pendant ce combat avec un 2eme manette.

DMC3 Spécial Edition -) Cette édition spéciale possède des bonus comme regarder les cinématiques du jeu dans le choix des missions, de choisir entre le système de mort de DMC1 ou de DMC2, il y a un mode très difficile, un nouveau boss (Jester, qu'on voyait dans certaines cinématiques du 3) et d'autre bonus. Vous me direz surement "Mais c'est pourrie", oui, mais déjà, c'est à 20€ mais en plus, en peut jouer avec Vergil ! Par contre, on fait les même niveaux qu'avec Dante mais y a que 2 cinématiques d'intro. Mais c'est surtout le gameplay qui est intéressant avec lui. Dés le début, on a 3 armes : Yamato,BeoWulf et Force Edge. Et on peut les utiliser à tout moments (avec Dante, c'est comme les styles pour les armes), et, a lieu d'avoir des flingues, il invoque des épées. Il n'a qu'un style : le DarkSlayer où l'on peut se téléporter (on peut le faire avec Trikster avec Dante mais c'est beaucoup mieu exploiter), et comme pour Dante, on peut l'améliorer et il a le style des jumeaux pendant un combat. Par contre il y a un truc bête, c'est que les fois avec Dante où l'on voit Vergil, au lieu de voir Dante, on voit un Vergil rouge. Et il n'a pas les super coups qu'il a quand on le bat comme boss car sinon, ça serait trop facile. Mais je vous rassure, Vergil a vraiment des techniques de dingue et on peut faire es combos hallucinant (on se sent invinsible quoi). On peut aussi, mais faut finir le jeu en difficile aussi, jouer avec Nelo Angelo, le Vergil transformé de DMC1 qu'on avait comme boss. Mais, il a quelques choses de différents contrairement à Sparda, c'est que quand il est en forme normal, il a les coups de Vergil, mais quand il est en Devil Trigger, il a les coups du boss Nelo Angelo de DMC1. Le Palais Sanglant est aussi de retour dans cette édition spéciale.

DMC4 -) Ce DMC essaie surtout d'attirer de nouveau fans en mettant en scène, le personnage de Nero, le nouveau personnage principale de DMC.
L'histoire raconte que Sparda a créé une ville féodal il y a longtemps, ses habitants croient fermement en lui et le vénèrent comme un dieu. A notre époque : Nero fait partit de l'ordre de l'épée, un ordre qui chasse les démons. Il est retard pour la cérémonie à l'église, il y vient surtout pour voir, Kyrie, une jolie femme qui est à la foie une amie, une sœur (sa famille l'a recueillit lorsqu'il était bébé, c'est un orphelin) et une petite-amie. Mais pendant la cérémonie, Dante arrive et tue le chef de l'ordre. L'histoire commence à partir de cette évènement.
Alors DMC4 n'apporte pas grand chose de nouveau, la vraie nouveauté est qu'on peut jouer avec Nero qui possède le Devil Bringer : son bras est démoniaque et peut faire des choses :shok: . Dans les petites nouveautés, il y a Dante qui est quand même joable et qui peut désormais changer de style a n'importe quel moment grâce à la croix : on retrouve, Trikster,SwordMaster,Gunslinger et RoyalGuard, et lorsqu'il aura Yamato, il aura le style DarkSlayer (mais c'est beaucoup moins bien qu'avec Vergil). Par contre, preuve que cette épisode est surtout fait pour intégrer Nero : les niveaux avec Dante sont ceux de Nero mais à l'envers. Et maintenant, les orbes rouges ne servent qu'à acheter des objets, pour les techniques, ce sont les âmes fières qu'il faut utiliser, on en gagne selon la note que l'on a eut à chaque mission. Revenons à la grande nouveauté : Nero. Déjà, l'ambiance change un peu et les lieux sont moins gothiques, en parlant des lieux, on retrouve des endroits jamais vu dans DMC comme des montagnes et une forêts ensoleillé (mais par contre, y a des trucs comme passer d'une ville à des collines en ouvrant 2 portes ou passait d'une montagne où on se les gèlent à une forêts où on crève de chaux rien qu'en passant par une grotte...). L'histoire aussi n'est pas du même genre (par exemple on reviens à des jeu comme avant : un de nos but est de sauvé tas chérie. En parlant de l'histoire, elle aurait pu être bien mais elle est pas assez développé). Alors, le gameplay avec Nero, il a juste un flingue à double-canon et une épée que l'on peut chauffer pour faire plus de dégâts. LE truc génial chez Nero est le Devil Bringer. Avec ce bras, Nero pourra faire des coups différents selon l'ennemi et il fait beaucoup de dégâts. Bien sur pour les boss, ils faut les utiliser au bon moment. Le Devil Bringer pourra aussi absorber des objets aux pouvoirs magiques, par exemple, avec un crâne en cristal, il pourra faire des phases plates-formes. Le meilleure objet est surement Yamato (et oui, encore et toujours Yamato), avec cette arme, on pourra avoir le Devil Trigger où une forme diabolique se battra avec Yamato pendant que l'on combat avec Red Queen, l'épée de base. Bref, ce DMC est très bon, mais ceux qui sont TROP habitué et qui aime trop l'ambiance Dante peuvent être un petit peu déçu.





Connaissez-vous cette série ? Si oui, quand pensez-vous ?
Perso, j'adore ce jeu et je le conseille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daxter69140 [Admin]
Admin
avatar

Messages : 632
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 30
Localisation : rillieux la pape (banlieue lyonnaise)

MessageSujet: Re: La saga Devil May Cry   Jeu 22 Mai - 9:39

je connais cette série mais je n'y ai jamais vraiment joué. j'ai juste essayé les démos. en tous cas je trouve cette série vraiment bien. elle est nerveuse et très stylé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/crash-and-spyro
malto0
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 25
Localisation : France, Vaucluse.

MessageSujet: Re: La saga Devil May Cry   Jeu 22 Mai - 14:57

moi comme daxter sauf que j'ai pas pas touché a une démo lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crashbandicootland.tk/
Mega-Rems
rédacteur
rédacteur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: La saga Devil May Cry   Jeu 22 Mai - 18:45

Pour voir un peu plus ce que c'est, voici les trailers des meilleures épisodes (du 1, du 3, du 3SE et du 4).

http://fr.youtube.com/watch?v=VlfHI4YNWwk

http://fr.youtube.com/watch?v=4a1c74euB5w

http://fr.youtube.com/watch?v=t4jQdN0II-k

http://fr.youtube.com/watch?v=rcP_ek26bcA

Ha, et j'ai oublié de parler de la série TV, et bien j'ai regardé les 2 premiers épisodes et c'est assez mou, un peu déçu donc.

Et pour les trailers des 2 DMC3, au bout de 2 minutes environ y a une musique que je trouve très jolie. Ca change un peu des musiques rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La saga Devil May Cry   

Revenir en haut Aller en bas
 
La saga Devil May Cry
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comics] VF des BD Bionicle : la saga des Bohrok N°7, 8 et 9
» [Comics] Journey's end partie 2 : La fin de la saga Mata Nui
» [Annulé] BlAcK-DeViL-
» Starwars Saga VF
» [Campagne][Chaos/Nordique]La saga de Buliwyf.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
crash and spyro legacy :: le coin du bla-bla :: divers jeux vidéos-
Sauter vers: